QCM – Chapitre 2
1 – Les tests suivants sont des tests uni-factoriels
- le test des matrices de Raven
- le test de la WAIS-R
- le test PMA
- Le test des champignons
2 – Un test uni-factoriel est un test qui
- a été mis au point pour tester les facteurs de La Poste
- mesure l’intelligence avec une seule épreuve
- considère l’intelligence comme reflétant plusieurs capacités corrélées
- peut être administré en 40 minutes
- attribue un rôle central au langage dans l’intelligence
3 – Un test multi-factoriel
- considère que l’intelligence comporte diverses facettes
- comprend toujours des mesures d’intelligence verbale et non verbale
- a une fidélité test-retest plus importante qu’un test uni-factoriel
- donne une évaluation complète de l’intelligence.
4 – Les études sur le vieillissement ayant utilisé un test uni-factoriel
- ont montré que l’intelligence peut rester stable avec l’âge
- ont découvert que les personnes âgées sont frustrées dans une situation de testing
- sont les plus adaptés pour contrôler l’angoisse des personnes âgées dans une
situation d’examen psychologique.
5 – Les travaux en vieillissement sur le test des matrices de Raven ont montré que
- les personnes âgées ne peuvent être examinées avec ce test
- les scores d’intelligence générale diminuent avec l’âge
- le déclin cognitif touche plus les hommes que les femmes
- le déclin cognitif touche les niveaux bas, moyens et élevés.
6 – L’étude longitudinale de Seattle
- a été conduite par Schaie entre 1956 et 1991
- a été publiée dans son ensemble en 1996
- a utilisé un plan longitudinal
- a eu recours à un plan séquentiel
- a testé plus de 2500 participants
- a utilisé l’épreuve PMA
7 – Les travaux de Schaie
- ont permis d’étudier le vieillissement cognitif en contrôlant le facteur cohorte,
- ont rapporté des données longitudinales de plus de 2500 individus
- ont examiné l’évolution cognitive avec le test des habiletés mentales primaires
- ont contredit les données transversales
8 – Les études en vieillissement conduites avec les tests multi-factoriels
- ont montré une augmentation avec l’âge des différences inter-individuelles
- ont montré qu’avec l’âge, augmente le nombre d’habiletés mentales qui se
détériorent
- ont suggéré un déclin généralisé de la cognition humaine
9 – Le phénomène de dé-différenciation
- caractérise le développement cognitif de l’enfant
- montre une augmentation avec l’âge des corrélations interépreuves
- résulte d’une diminution de la différenciation des habiletés
cognitives avec l’âge au cours de la vie adulte
- suggère une diminution des différences inter-individuelles avec
l’âge
10 – L’approche psychométrique du vieillissement comporte les
limites suivantes
- elle n’a pas réussi à montrer des différences de vieillissement
hommes-femmes, observées par d’autres approches
- elle ne permet pas de décrire une évolution précise du décours
développemental des habiletés mentales primaires
- elle ne permet pas d’expliquer comment l’âge entraîne un déclin
des performances cognitives
- elle n’a pas étudié les mécanismes à la base du vieillissement
cognitif
- elle se contente de décrire l’évolution avec l’âge des
performances à des tests psychométriques standardisés.
Cours 3
Vieillissement et Intelligence
P. LEMAIRE
Aix-Marseille Université
Licence L3 – Psychologie
Année 2014-2015
Vieillissement et intelligence
•
•
Evolution avec l’âge des scores aux tests unifactoriels.
Evolution avec l’âge des scores aux tests multifactoriels
– Le test de Wechsler (WAIS/WAIS-R)
– Le test des habiletés mentales primaires (PMA)
Les tests uni-factoriels
Exemple d’item au test des matrices de Raven
Evolution des scores à l’épreuve des
matrices avancée en fonction de l’âge
S c o r e (M a x =3 6 )
35
20 ans
30
70 ans
25
20
15
10
5
0
E levé
Moyen
Faible
N ive aux
Heron-Chown (1967)
Score
Evolution des scores au Raven en
fonction du sexe et de l’âge
50
45
40
35
30
25
20
15
10
5
0
Femmes
Hommes
20
30
40
50
60
70
Age
Heron-Chown (1967).
Les tests multi-factoriels
Liste des épreuves verbales à la WAIS-R
Information
(29 items)
Répondre à des questions
d’informations générale
Compréhension
(14 items)
Répondre à des question de
sens commun
Vocabulaire
(40 items)
Donner la signification
d’une série de mots
Similitudes
(13 items)
Dire en quoi deux objets se
ressemblent
Arithmétique
(14 items)
Résoudre des problèmes
comprenant des nombres
Mémoire de chiffres
Répéter une suite de
nombres
« Où est la Finlande ? »
« A quoi servent les
poumons ? »
« Pourquoi devons-nous
respecter le code de la
route ? »; Que signifie
« Faire d’une pierre deux
coups » ?
Que signifient
«Prudent»,«Universalité»
«Qu’ont un tournevis et un
marteau en commun ? »
« Si cinq oranges coûtent 1
euro, combien coûtent dix
oranges ? »
Répéter dans l’ordre : 7-48-7
Répéter
dans
l’ordre
inverse : 3-4-8-7-7-1-9
Evolution avec l’âge des scores aux épreuves
verbales de la WAIS-R
14
12
Scores
10
8
Information
Mémoire de Chiffres
vocabulaire
Arithmétique
Compréhension
Similitudes
6
4
2
0
25-34
35-44
45-54
55-64
65-69
Tranches d'âge
70-74
75-79
Liste des épreuves non verbales à la WAIS-R
Codes
(90 secondes)
Assemblage d’objets
(4 items)
Le sujet voit un tableau de correspondances entre 9 chiffres et 9
symboles dans lequel chaque chiffre correspond à un symbole
(par exemple « 1 »= « * », « 2 »= « O ». Puis, le sujet voit un
tableau de chiffres. Il doit indiquer le symbole auquel chaque
chiffre correspond. Il doit établir le plus de correspondances
possibles.
Le sujet a l’image d’une figure qu’il doit reproduire à l’aide de
cubes dont la surface est recouverte des fragments de l’image
(puzzle).
Arrangement d’images
(8 items)
Le sujet a un ensemble de cartes. Chacune comporte une image.
Les images doivent être arrangées de manière à former une
histoire.
Complètement d’images
(21 items)
Le sujet doit identifier les parties manquantes dans une image
représentant des objets communs.
Epreuves des cubes
Le sujet a un ensemble de petits cubes (2,5 cm de côté) dont les
faces sont peintes soit en rouge et noir, soit en noir et blanc. Ces
cubes doivent être arrangées de sorte à former un motif spécifié.
Epreuves des Codes (WAIS-R)
®
&
#
ß
≠
*
¶
X
=
1
2
3
4
5
6
7
8
9
3
4
1
9
5
3
4
8
2
--------------------------------------------------------------------------------------------------============================================================
5
9
1
1
4
6
7
1
6
--------------------------------------------------------------------------------------------------
Exemple d’item à l’épreuve d’assemblage
d’objets (WAIS-III, ép. Non verbale)
Exemple d’item à l’épreuve d’arrangement
d’image (WAIS-III, ép. Non verbale)
Exemple d’item à l’épreuve de complètement
d’image (WAIS-III, ép. Non verbale)
Evolution avec l’âge des scores aux épreuves non
verbales de la WAIS-R
10
Scores
8
6
Complètement d'images
Arrangement d'images
Cubes
Assemblage d'objets
Code
4
2
0
25-34
35-44
45-54
55-64
Tranches d'âge
65-69
70-74
75-79
Profil classique du vieillissement cognitif
14
12
Scores
10
8
6
4
Verbale
2
Performance
0
25-34
35-44
45-54
55-64
Tranches d'âge
65-69
70-74
75-79
Le test des habiletés
mentales primaires
Epreuves au test PMA
Epreuves
Tâches
Signification verbale
(50 items)
Choisir le synonyme d’un mot parmi
plusieurs mots proposés
Aptitude spatiale
(20 items)
Exemples
JOYEUX
Triste, jeunes, petit,
content
Choisir parmi 6 figures géométriques celle
qui est la même que la figure cible. bien
que représentées sous un angle différent.
Fluidité verbale
Dire le plus de mots possible commençant
par la lettre S en 5 minutes.
Aptitude
numérique
(70 items)
Additionner des nombres à deux chiffres et
indiquer si la somme proposée est vraie ou
fausse.
27+54+80+10=174
Vrai ? Faux ?
Choisir parmi un ensemble de lettres
proposées celles qui continue la série.
DEYFGYHIYJKY__ :
B-M-L-Y-X
Raisonnement
(30 items)
Evolution des performances avec l’âge au test PMA
Différences inter-individuelles
Pourcentage de déclin
Evolution en fonction de l’âge de la proportion de gens
chez qui une (ou plus) habileté(s) se détériore(nt)
1 habileté
2 habiletés
3 habiletés
4 habiletés
5 habiletés
100
80
60
40
20
0
32
39
46
53
60
Age
67
74
81
88
Phénomène de dé-différenciation: corrélation
entre capacités senorielles et intellectuelles
0,8
Jeunes
Agés
0,7
Corrélation
0,6
0,5
0,4
0,3
0,2
0,1
si
te
e
om
po
nc
C
gé
re
C
ul
tu
Fl
ue
le
né
ra
oi
re
M
ém
on
ai
s
R
V
ite
ss
e
de
tra
ite
ne
m
en
m
en
t
t
0
Baltes & Lindenberger, 1997
Conclusions
• Epreuves uni-/multi-factoriels montrent un
déclin des performances cognitives et une
dé-différenciation;
• Résultats montrent des différences interindividuelles importantes
• Limites:
– Difficile de comprendre les sources du déclin
lié à l’âge (quels mécanismes?)
– Impossibilité de savoir ce qui est épargné.
QCM – Chapitre 2
1 – Les tests suivants sont des tests uni-factoriels
- le test des matrices de Raven
- le test de la WAIS-R
- le test PMA
- Le test des champignons
2 – Un test uni-factoriel est un test qui
- a été mis au point pour tester les facteurs de La Poste
- mesure l’intelligence avec une seule épreuve
- considère l’intelligence comme reflétant plusieurs capacités corrélées
- peut être administré en 40 minutes
- attribue un rôle central au langage dans l’intelligence
3 – Un test multi-factoriel
- considère que l’intelligence comporte diverses facettes
- comprend toujours des mesures d’intelligence verbale et non verbale
- a une fidélité test-retest plus importante qu’un test uni-factoriel
- donne une évaluation complète de l’intelligence.
4 – Les études sur le vieillissement ayant utilisé un test uni-factoriel
- ont montré que l’intelligence peut rester stable avec l’âge
- ont découvert que les personnes âgées sont frustrées dans une situation de testing
- sont les plus adaptés pour contrôler l’angoisse des personnes âgées dans une
situation d’examen psychologique.
5 – Les travaux en vieillissement sur le test des matrices de Raven ont montré que
- les personnes âgées ne peuvent être examinées avec ce test
- les scores d’intelligence générale diminuent avec l’âge
- le déclin cognitif touche plus les hommes que les femmes
- le déclin cognitif touche les niveaux bas, moyens et élevés.
6 – L’étude longitudinale de Seattle
- a été conduite par Schaie entre 1956 et 1991
- a été publiée dans son ensemble en 1996
- a utilisé un plan longitudinal
- a eu recours à un plan séquentiel
- a testé plus de 2500 participants
- a utilisé l’épreuve PMA
7 – Les travaux de Schaie
- ont permis d’étudier le vieillissement cognitif en contrôlant le facteur cohorte,
- ont rapporté des données longitudinales de plus de 2500 individus
- ont examiné l’évolution cognitive avec le test des habiletés mentales primaires
- ont contredit les données transversales
8 – Les études en vieillissement conduites avec les tests multi-factoriels
- ont montré une augmentation avec l’âge des différences inter-individuelles
- ont montré qu’avec l’âge, augmente le nombre d’habiletés mentales qui se
détériorent
- ont suggéré un déclin généralisé de la cognition humaine
9 – Le phénomène de dé-différenciation
- caractérise le développement cognitif de l’enfant
- montre une augmentation avec l’âge des corrélations interépreuves
- résulte d’une diminution de la différenciation des habiletés
cognitives avec l’âge au cours de la vie adulte
- suggère une diminution des différences inter-individuelles avec
l’âge
10 – L’approche psychométrique du vieillissement comporte les
limites suivantes
- elle n’a pas réussi à montrer des différences de vieillissement
hommes-femmes, observées par d’autres approches
- elle ne permet pas de décrire une évolution précise du décours
développemental des habiletés mentales primaires
- elle ne permet pas d’expliquer comment l’âge entraîne un déclin
des performances cognitives avec l’âge
- elle n’a pas étudié les mécanismes à la base du vieillissement
cognitif
- elle se contente de décrire l’évolution avec l’âge des
performances à des tests psychométriques standardisés.
Descargar

Heron-Chown (1967) - Laboratoire de psychologie cognitive