MUS ARTS
L'objet dans tout ses états
École Dial Diop
Édition 2012- 2013
Le projet a l'ecole
Les PARTICIPANTS :
Nous sommes deux classes de cycle 3 à avoir participé au
projet et au stage Mus'arts :
Les CE2 d'Ibrahima Diallo et les CM1 de Lucile Colas.
Les CM2 de Ndongo Fall et les CP de Julie METAIS
correspondent également à la problématique « l'objet dans
tout ses états » .
L'EXPOSITION
Nous n'avons pas encore fixé de date concernant
l'exposition des travaux des élèves, mais des panneaux
d'affichages en bois ont été fixés afin de faciliter ce projet.
Courant juin nous appellerons l'ensemble des professeurs à
exposer des projets de classe d'arts visuels mais également
des poésies, et d'autres travaux d'élèves.
Pour les objets en trois dimensions, des tables seront mises
à disposition, ainsi qu'un espace où les élèves auront la
possibilité de regarder sans toucher, afin de ne pas les
endommager.
Les panneaux d'affichage
La classe CM 1 B
Presentation
J'ai tout d'abord montré et expliqué à mes élèves, ce qu'est le
détournement d'objet. À travers des œuvres de Marcel
Duchamp et de Tinguely, les élèves ont peu à peu saisi qu'un
objet pouvait avoir une autre vie.
Fiche donnée
en classe
(Histoire des
Arts Cycle 3 –
Nathan)
Le selection des objets
Nous avons tenté de choisir un objet qui pourrait convenir à tout
le monde : c'est à dire peu encombrant, de récupération et de
coût moindre.
Nous en sommes venus à une liste. Dans cette liste j'ai
sélectionné trois objets qui correspondaient aux critères que
nous nous étions fixés : la brosse à dent, la calebasse et la
fourchette.
Beaucoup d'élèves voulaient faire une maquette. Ainsi la classe
fut divisée en trois « familles » d'objets qui seront disposées
sur un plateau ou une table :
- Les brosses à dent seront les personnages
- Les fourchettes seront le décor
- Les calebasses seront les bâtiments
L'appropriation des objets
Le passage a la peinture, a la colle
Un marié
Le lieu
du
mariage
et une
fontaine
Un arbre
Le resultat final
References artistiques
Marcel Duchamp – Roue de
biclyclette 1913
Tinguely - Tricyle 1960
Yinka Shonibare
Valentina Gonzales
Catherine Dunoyer
Christophe Ronel
Romuald Hazoume
Imbert
Andrew Chase
Leo Sewel
Dario Torini
Fabrice Delaunay
Dadave
bilan







Points positifs :
Certaines idées intéressantes sont venues à force de
manipulation : l'objet est compris et devient utilisable.
Une réelle autonomie : tout a été conçu et pensé par les
élèves.
Une affirmation des idées créatives de l'élève.
C'est un projet qui les motive et leur permet une véritable
réflexion sur les supports utilisés, les moyens techniques.
Les rendus sont très variés, les objets sont devenus : des
humains (mariés, sorcière, pirate), des animaux (canard,
papillon), des lieux (salon de coiffure, massage, jardin
d'enfants, maison de sorcière) , d'autres objets (bâteau pirate,
table, balais, chaise, banderole, fontaine).
Lors des rassemblements, il y avait une réflexion collective
lorsqu'un problème technique ou d'inspiration survenait.






Points négatifs :
Le passage à la peinture les a détournés de leurs objectifs de
départ, certains on dû reprendre à zéro.
Beaucoup d'élèves ont eu du mal à rajouter des objets sur les
objets.
Certains supports étaient difficiles à coller, à peindre.
Beaucoup d'objets restent fragiles.
Des moments de flottement dans leur réflexion et leur intérêt.
Un projet peut être ambitieux, si je relançais ce projet une
autre année, je ne ferai qu'un seul objet (je ne reprendrai pas
la calebasse), et je m’appuierai sur des ouvrages de
littérature de jeunesse pour amorcer la réflexion des élèves et
entretenir leur intérêt.
Descargar

MUS ARTS