Repères pour le lycée des métiers
Dominic BOUCHERON chargé de mission à la DAFPIC
1
Présentation.
 Lycées des métiers de l’académie Orléans- Tours.
 Concept et enjeux.
 Labellisation et démarche Qualité.
 Structuration du projet « lycée des métiers ».
 Retours d’expérience.
2
 Lycées des métiers de l’académie Orléans- Tours.
3
 Lycées des métiers de l’académie Orléans- Tours.
Sur la base de 71 LP et LEGT éligibles :
 48 Lycées labellisés au 20 /11/2010
 dont 6 Lycées privés sous contrat
 et 16 L.E.G.T publics et privés
 71% des LP et LEGT publics éligibles
 40% des LP et LEGT privés éligibles
4
 Lycées des métiers de l’académie Orléans- Tours.
Positionnement national.
561 établissements sont
labellisés lycées des métiers
en décembre 2008.
5
 Carte des lycées des métiers
Académie Orléans- Tours
LP Sully
LEGT/LP Rémy Belleau
LEGT Branly
LP Maurice Viollette
LP André Ampère
LEGT Hôtellerie et Tourisme
LP Sonia Delaunay
LEGT La Providence
LP Courtois
LP de Couasnon
LP Elsa Triolet
LP Philibert de l’Orme
LEGT Silvia Monfort
LEGT Jehan de Beauce
LP Paulsen
LP St Aignan
LP Beauregard
LP Eiffel
LP François Clouet
L.P Albert Bayet
LEGT N. D. L. R
LEGT Grandmont
LP Laloux
LP Becquerel
LP Martin Nadaud
LP D’Arsonval
LEGT Saint Gatien
LP Delataille
LP Châteauneuf
LP Les Charmilles
LP d'Alembert
LP de la Taille
LEGT Durzy
LP Marguerite Audoux
LEGT S. C. S. E
LEGT S. P. B. B
LP Lurçat
LP Maréchal Leclerc
LP Gauguin
LP Gaudier Brzeska
LP Françoise Dolto
LEGT Pierre- É. Martin
LP Jean de Berry
LP Vauvert
LP Mermoz
LP Jean Guéhenno
LP René Cassin
LEGT Henri Brisson
6
Lycées publics labellisés.
13
L D M potentiels
L yc ées public s labellis és
11
10
9
9
8
8
7
6
5
5
3
C her
E ure- et- loir
Indre
Indre- etloire
L oir- et- c her
L oiret
 Lycées des métiers de l’académie Orléans- Tours.
Champs professionnels par lycées labellisés
Services + Tertiaire + Industrie
3
Industrie
3
BTP
3
Tertiaire + Industrie
5
Services + Tertiaire
6
Services
6
Tertiaire
Services + Industrie
7
11
8
Lycées privés labellisés.
LDM potentiels
5
Total lycées privés labellisés
3
2
1
1
0
Cher
2
2
1
0
Eure- etloir
0
Indre
0
Indre- etloire
Loir- etcher
Loiret
 Concept et enjeux.
10
Concept et enjeux
Les textes
Un label inscrit dans la loi d’orientation et de programme
de 2005
Le label « lycée des métiers » figure à l'article L. 335-1 du code de l'éducation
Décret n° 2005-1394 du 10 novembre 2005
Circulaire MEN du 29 novembre 2005
11
Concept et enjeux
Définition du label LDM
Le label lycée des métiers qualifie une démarche
qualité accessible à tout lycée professionnel
ou polyvalent associant les voies professionnelle
et technologique, public ou privé sous contrat,
qui offre des formations et des services conformes
à des critères obligatoires.
12
Concept et enjeux
9 Critères
nationaux
5. Existence de
partenariats avec les
collectivités territoriales,
les milieux professionnels
ou des établissements
d'enseignement
supérieur.
2. Préparation d'une gamme
de diplômes et titres
nationaux allant du CAP aux
diplômes d'enseignement
supérieur.
3. Enseignements
1. Offre de formation,
comportant notamment
des formations
technologiques et
professionnelles,
construite autour d'un
ensemble cohérent de
métiers.
dispensés en formation
initiale sous statut
scolaire, en apprentissage
et en formation continue.
4. Offre de services
de validation des
acquis de
l'expérience.
6. Mise en place d'actions
destinées aux enseignants et
aux élèves de collège visant à
améliorer l'orientation des
collégiens et les conditions de
leur accueil dans les formations
professionnelles.
7. Ouverture
européenne ou
échanges avec des
pays étrangers.
8. Offre de
services
d'hébergement
9. Dispositif
d'aide à
l'insertion
professionnelle
ou de suivi des
publics sortant
de formation.
30
indicateurs
académiques
associés aux
critères
13
Concept et enjeux
Objectifs du label
Assurer une meilleure cohérence de l’offre de formation
dans un champ de métiers et un territoire donnés.

Intégrer globalement l’offre de formation, dans un
même espace, et dans un contexte de formation tout au
long de la vie.


Élever le niveau de qualification.
Constituer un centre de ressources pour le tissu
économique local.


Rendre cohérente et lisible la carte des formations.
14
Concept et enjeux
Centre de formation tout au long de la vie
Indentification des pôles de compétences d’un LDM
Partenaires
autres
organismes
de formation
Partenaires
Enseignement
supérieur
Pôle pour
la formation
professionnelle
initiale et continue
Pôle pour la
Certification
Pôle pour les
services techniques
aux entreprises
Pôle
d’information
et d’orientation
Partenaires du
tissu socioéconomique
Espace
LDM
Centre de ressources pour le tissu économique local
15
Concept et enjeux
Atouts du LDM

Identification des formations du lycée par une approche métiers.

Dispositif facilitant le recrutement, l’orientation et l’insertion des publics
Dispositif permettant aux publics en formation de mieux fonder et
développer leur projet personnel


Richesse des apports croisés de la mixité
Constitution de pôles de compétences plus faciles à adapter aux
évolutions des métiers.

Optimisation et mutualisation des ressources humaines et matérielles
disponibles par un travail en réseau.


Rationalisation des équipements.
16
Concept et enjeux
Quelle valeur ajoutée ?
Pour l’usager du LDM
 Dispositif facilitant le recrutement, l’orientation et l’insertion des publics.
 Lisibilité des parcours et de l’offre de formation.
 Espace commun des 4 voies d’accès conduisant à la qualification professionnelle.
 Fluidité des parcours de formation favorisant l’élévation des niveaux de qualification.
 Aménagement de passerelles pour faciliter les parcours et diminuer les abandons.
 Dispositif permettant de mieux fonder et développer son projet personnel.
 Richesse des apports croisés de la mixité.
17
Concept et enjeux
Quelle valeur ajoutée ?
Pour le lycée des métiers
 Proposer une offre de formation lisible, globale et cohérente.
 Donner une image novatrice de l’enseignement professionnel.
 Clarifier, structurer, et le cas échéant, faire évoluer l’offre de formation en réponse
aux besoins de son territoire.
 Offrir des formations pour des publics de statuts différents.
 Elaborer différents partenariats avec le tissu économique, les institutions
et les branches professionnelles pour appréhender les évolutions des métiers.
 Apporter son expertise, dans sa compétence métier, pour l’élaboration du PRDF ;
 Assurer, dans le bassin de formation, la complémentarité des établissements visant
à recouvrir l’ensemble des besoins des secteurs économiques et industriels.
 Rationaliser les équipements pédagogiques du plateau technique.
18
Concept et enjeux
Quelle valeur ajoutée ?
Pour le tissu économique local
 Développement de partenariats favorisant le rapprochement de l’école et de l’entreprise.
 Constitution d’ un centre de ressources pour le tissu économique local.
 Meilleure lisibilité et compréhension de la carte des formations.
 Amélioration de la relation emploi – formation.
 Constitution de pôles de compétences plus faciles à adapter aux évolutions des métiers
 Langage commun autour de la démarche qualité.
19
Concept et enjeux
Outil de structuration des missions d’un EPLE
dans son territoire.
Dans le bassin de formation, qui peut recouvrir tout
ou partie de plusieurs bassins d’emploi, le lycée des
métiers permet d’assurer la complémentarité des
établissements visant à recouvrir l’ensemble des
besoins des secteurs économiques et industriels.
20
Concept et enjeux
Vocation à travailler en réseau.
Les collèges, lycées et centres de formation
d’apprentis, publics et privés sous contrat,
relevant de l’éducation nationale, de
l’enseignement agricole ou d’autres statuts,
peuvent s’associer au sein de réseaux, au
niveau d’un bassin de formation, pour faciliter
les parcours scolaires mettre en œuvre des
projets communs et des politiques de
partenariats, en relation avec les collectivités
territoriales et leur environnement économique,
culturel et social.
21
Concept et enjeux
Identification de l’ offre de services du LDM.
Un cursus complet de formation.
L'organisation de l'alternance et
de la formation tout au long de la vie.
Le lycée des métiers est
identifie par des
compétences et une offre
de services dans plusieurs
domaines.
L'existence de partenariats
économiques, sociaux et culturels.
Un travail d'orientation
auprès des collégiens.
La promotion de la mobilité
géographique et culturelle.
La présence d'un dispositif d’aide
et de suivi des publics
vers une insertion professionnelle.
22
 Labellisation et démarche Qualité.
23
 Labellisation et démarche qualité
Points clés de la labellisation .

9 critères nationaux et une labellisation définis au niveau national.

Un

30 indicateurs académiques associés aux critères.

Un groupe de

Un dossier de demande -

Diagnostic de l’établissement à partir de son projet LDM.

Label délivré pour 5 ans.

Envoi au Ministre après consultation du C.A.E.N.

Publication de la liste nationale au B.O.
cahier des charges académique.
pilotage académique “lycée des métiers”.
Projet LDM- des établissements candidats.
24
 Labellisation et démarche Qualité.
Accompagnement
Calendrier
Octobre
Lancement de la campagne de labellisation
Élaboration du projet ( dossier de labellisation).
31 mars
Envoi du dossier de labellisation au Recteur.
avril
mai
 Organisation des auditions.
juin
juillet
 Obtention du label
septembre  Départ du projet « lycée des métiers ».
novembre
Envoi de la liste des lycées pour parution au B.O
25
 Labellisation et démarche Qualité.
Étapes de mise en œuvre du projet
L’équipe de direction pilote
Accord préalable du C.A
pour le lancement du projet.
Etapes
1
Organisation d’une information des personnels et des
usagers de l’établissement.
2
Constitution d’une équipe projet.
3
Analyse du potentiel de l’établissement au regard des
exigences du label et du cahier des charges académique.
4
Élaboration du projet ( dossier ) de labellisation.
5
Présentation du dossier au conseil d’administration.
6
Demande officielle de labellisation auprès du Recteur
(envoi du dossier).
7
Préparation de l’audit.
Labellisation
26
 Labellisation et démarche Qualité.
Déroulement du projet « LDM »
Référentiel « lycée des métiers »
Cahier des
charges
académique
Constitution du dossier de candidature.
Diagnostic
Délivrance du label
Réalisation
des engagements
Mise en œuvre
du projet « lycée des métiers »
Actions
engagées
Activité LDM
4 Bilans d’étape
Évaluation
Renouvellement du label.
27
 Labellisation et démarche Qualité.
Documents du projet « LDM »
1. Préparation du projet
-Cahier des charges académique
Inclus: Décret - Circulaire
- 01. Calendrier de la procédure
2. Elaboration du projet
- 02. Fiche d’auto- positionnement
- 03. Dossier de labellisation
- 04. Guide de l’auditeur
3. Obtention du label
- 05. Organisation de l’audit
- 06. Dossier rapport d’instruction
4. Mise en oeuvre du projet
Grille de niveau de conformité
- 07. Fiche synthèse du diagnostic
- 08. Dossier bilan d’étape
- 09. Tableau de bord
- 10. Dossier de suivi du projet LDM
28
 Labellisation et démarche Qualité.
Gestion interne de la Qualité LDM
Devenir lycée des métiers s’est s’engager dans une démarche de progrès,
pour conduire à l’obtention du label.
Sensibiliser l'équipe éducative et la fédérer autour d'un projet participatif.
Intégrer la communauté scolaire mobilisée autour de la qualité de service.
Faire connaître la
démarche engagée
Une phase d’analyse
La détermination
d’axes de progrès
La mise en œuvre
d’un plan d’actions
L’évaluation
des résultats
29
 Labellisation et démarche Qualité.
Améliorer l’image de l’établissement
Notoriété
Ressources
technologiques
IMAGE
du
LDM
Offre de
formation
Qualité des équipes
pédagogiques
30
 Labellisation et démarche Qualité.
Analyse de situation
L’analyse de situation
consiste à construire une
image diagnostic sur le
fonctionnement et les
résultats de l’établissement
Données physiques
Ressources matérielles et financières
Constitution d’un recueil
de données
Les acteurs
Relations avec l’environnement local
Données sociologiques
Utilisation de la fiche
d’auto- positionnement
Mesurer le niveau de conformité
actuel de l’établissement.
31
 Procédure de labellisation et démarche Qualité.
Environnement économique et social.
LDM
Publics cibles
Acteurs économiques et professionnels
Acteurs collectivités territoriales
Organismes de formation.
32
 Labellisation et démarche Qualité.
Analyser le potentiel de l’établissement.
Critère national 2 : Préparation d'une gamme de diplômes et titres nationaux allant du CAP aux
diplômes d'enseignement supérieur.
Actions envisagées et délai de
réalisation du critère auquel
l’établissement
ne satisfait pas encore.
Vérification de la satisfaction du critère
à partir des éléments de preuve
Actions envisagées
2. Existence d’une gamme de
diplômes favorisant l’élévation du
niveau de formation
et
et
CAP
BEP
BAC
PRO
BTS
DUT
Délai
Existence
du critère
LICENC
E
Partenariat avec un LEGT
3. Existence de conventions de
partenariat opérationnelles en terme
de réseau d’établissement scolaire et
universitaire
A étudier
Prévu
En
cours
Réalisé
4. Existence de dispositifs aménagés
facilitant la fluidité des parcours.
A étudier
Prévu
En
cours
Oui
Non
Réalisé
33
 Labellisation et démarche Qualité.
Dossier de labellisation
LDM
Analyse de situation.
Actions réalisées ou
programmées, permettant
d’apprécier la conformité du
dispositif par rapport aux
critères et indicateurs du
référentiel «LDM».
Une partie « recueil de
preuves » qui rassemble les
éléments et documents
justificatifs du niveau de
conformité des critères
- Présentation de l’établissement
- Justification de l’intitulé LDM
- Recueil de données sur 5ans
- Modalités d’élaboration de la démarche
LDM
-
-Fiche 1: justification des critères nationaux
et des indicateurs académiques.
- Fiche 2: justification des actions par des
éléments de preuve.
- Organigramme
des filières
- Plan de communication
- Conventions
- Fiches bilans, enquêtes
- Indicateurs de performance
- Tableaux de bord
Consulté
sur place
-….
34
 Labellisation et démarche Qualité.
Fiche 1. justification des critères et indicateurs associés.
N° Critère
national
N° Indicateur
académique
Constat
Objectif
Programme
d’actions du
projet LDM
Actions
réalisées ou
en cours
Actions
prévues mais
non mises en
place
N° et Intitulé du critère « lycée des métiers ».
N° et Intitulé de l’indicateur académique.
Conformité aux critères nationaux et aux indicateurs associés vérifiable à un
instant (au moment de la constitution du dossier de labellisation et le jour de la visite).
A partir des indicateurs associés au critère, et en cohérence avec le projet
d’établissement, dégager des pistes de progrès permettant la réalisation
de certains critères auxquels l’établissement ne satisfait pas encore.
Intitulé
N° et Intitulé des actions
répondant aux critères
et aux indicateurs
Effets attendus
Effets attendus au
regard
des exigences
et caractéristiques
d’un LDM
Date
échéance
programmée
Début
et durée
de l’action
Mode d’évaluation des actions.
Outils mis en place pour
évaluer l’action.
Ils serviront d’éléments
de mesure lors du
renouvellement du label
35
 Labellisation et démarche Qualité.
Fiche 2. justification des actions par les des éléments de preuve.
A étudier
Prévu
Élément de preuve
En cours
Indicateur
associé au
critère
N° et Intitulé du critère « lycée des métiers ».
Réalisé
Critère
national
Situation de non conformité
N° et
Intitulé du
de
l’indicateur
académique
Preuve de
documents ou
dispositifs existants
formalisés et utilisés
relatifs aux actions
programmées et
répondant au critère
et aux indicateurs
associés.
L’action a été
réalisée et
évaluée.
Les éléments
de preuve
sont structurés
opérationnels
et formalisés
L’action est
en cours de
réalisation.
les effets ne
sont pas
encore
mesurables.
Les éléments
de preuve
existent mais
ne sont pas
stabilisés
L’action est
programmée.
Certains
éléments
existent
justifiant sa
faisabilité.
Le départ et
l’échéancier
de l’action ne
sont pas
définis.
L’action est
envisagée
mais pas
programmée.
Aucun
élément de
preuve justifie
sa faisabilité.
36
 Structuration du projet « lycée des métiers ».
37
 Structuration du projet « lycée des métiers ».
Conditions de réussite du projet LDM
 S’engager à respecter un cahier des charges national.
 Souscrire à une démarche qualité et d’amélioration permanente.
 Incorporer une dynamique de changement et d’innovation au sein de l’établissement.
 Construire la dynamique de labellisation en apportant des réponses en terme de
parcours lisibles et dans une logique de formation tout au long de la vie.
 Mettre en place une organisation et des procédures qui garantissent la pérennité du
dispositif.
 Etre en mesure de contribuer de manière réactive et efficace, selon ses compétences,
au développement local.
 Offrir des services susceptibles d’être un centre d’expertise reconnu en matière
de formation et de ressources technologiques incontournable dans sa ou ses spécialités.
 Se positionner comme acteur de la reconversion économique de son territoire.
38
 Structuration du projet « lycée des métiers ».
Principe du LDM
L’usager doit clairement voir où il peut aller
quand il a vocation pour un métier,
et quand il se trouvera dans l'établissement,
il pourra soit changer de parcours en cours de
route, soit savoir qu'il peut aller le plus loin
possible.
39
 Structuration du projet « lycée des métiers ».
L’ usager du LDM
Apprenti
Étudiant
Espace
« lycée des métiers »
Accueil de publics
de statuts différents
Élève
Adulte en
formation continue
40
Concept et enjeux
Indicateurs « lycée des métiers »
Indicateur prépondérant pour
être conforme au critère.
Existence d’une ou plusieurs filière(s)
dominante(s) autour d’un même secteur
professionnel; de métiers connexes; ou
de métiers complémentaires.
1. Offre de formation,
comportant notamment des
formations technologiques et
professionnelles, construite
autour d'un ensemble cohérent
de métiers.
1
Existence d’une gamme de diplômes
favorisant l’élévation du niveau de
formation.
2. Préparation d'une gamme
de diplômes et titres nationaux
allant du CAP aux diplômes
d'enseignement supérieur.
2
et 3
4
Existence d’une gamme de diplômes
favorisant l’élévation du niveau de
formation.
3. Enseignements dispensés
en formation initiale sous
statut scolaire, en
apprentissage et en formation
continue.
4. Offre de services de
validation des acquis de
l'expérience.
Existence de dispositifs aménagés
facilitant la fluidité des parcours.
5
10
6
9
7
8
Accueil de stagiaires de la formation
professionnelle continue.
Présence d’un dispositif d’accueil et
d’information concernant la V.A.E.
41
Indicateurs « lycée des métiers » (suite)
5. Existence de partenariats
avec les collectivités
territoriales, les milieux
professionnels ou des
établissements
d'enseignement supérieur.
12
Existence d’actions ou participation à des projets une
collaboration avec des collectivités.
11
13 14 15 16 17
19
Présence d’un dispositif favorisant la relation écoleentreprise.
18
Existence de conventions de partenariat
opérationnelles avec un ou plusieurs établissement(s)
universitaire(s).
6. Mise en place d'actions
destinées aux enseignants et
aux élèves de collège visant
à améliorer l'orientation des
collégiens et les conditions
de leur accueil dans les
formations professionnelles.
7. Ouverture européenne ou
échanges avec des pays
étrangers.
8. Offre de services
d'hébergement
9. Dispositif d'aide à
l'insertion professionnelle ou
de suivi des publics sortant
de formation.
22
21
20
Présence dans l’établissement d’actions d’information
sur les métiers et les formations professionnelles en
direction des enseignants et des élèves de collège.
Présence dans l’établissement d’un dispositif d’accueil
destiné aux élèves de collège.
25
24
23
26 OU 27
30
29
28
Présence dans l’établissement d’un dispositif facilitant
les échanges européens ou avec des pays étrangers et
notamment d’une section européenne.
Présence dans l’établissement d’un dispositif d’accueil
proposant des solutions d’hébergement aux élèves, aux
apprentis et aux étudiants.
Existence d’un dispositif formalisé de suivi, incluant les
modalités d’aide à l’insertion professionnelle et la
connaissance du monde du travail (dont les droits et
modalités d’accès des adultes à la formation
42
professionnelle tout au long de la vie).
Constat sur l’ offre de formation d’un EPLE (cas d’un LP).
Offre de formation
incomplète
BAC
PRO
Parcours
fractionnés
TU
Offres de formation continue
et par apprentissage « subies »
UFA
ELEEC
Unité de
Formation par
apprentissage
VAM
BEP
Formation
continue à
temps plein
CAP
Module de
formation
continue
de durée
variable
Plateaux
techniques
Productique
Electrotechnique
Hôtellerie
Sections tertiaires
Sections industrielles
Pas d’ensemble cohérent de
métier « lisible »
Commerce/Vente
Étanchéité des
parcours
Pas de lisibilité des
voies de formation
43
 Structuration
du projet « lycée des métiers ».
Licence pro Hôtellerie et Tourisme
spécialité management d'une unité de restauration
Offre de
formation,
comportant
notamment des
formations
technologiques et
professionnelles,
construite autour
d'un ensemble
cohérent de
métiers
DUT Techniques de commercialisation
ou
BTS Hôtellerie restauration
BTS Négociation et relation client
Bac pro restauration
Unité de Formation par Apprentissage
Formation initiale
Formation initiale
BEP métiers de la
restauration
BEP Vente Action Marchande
Formation initiale
Formation continue à temps plein
CAP cuisine
CAP Employé de vente spécialisée
Hôtellerie
Dénomination
métier
Bac pro commerce
1
Commerce/Vente
Métiers de la vente et du commerce
44
 Structuration
du projet « lycée des métiers ».
En partenariat
avec l’université
Dénomination
métier
Licence pro
Écoles d’ingénieurs
Écoles de commerce
Critère 2
Préparation d'une
gamme de diplômes
et titres nationaux
allant du CAP aux
diplômes
d'enseignement
supérieur.
Offre de formation,
comportant
notamment des
formations
technologiques et
professionnelles,
construite autour
d'un ensemble
cohérent de métiers.
BTS
Cursus
Critère 2
2
3
DUT
4
BAC PRO
BAC TECHNO
BEP
CAP
Offre de
formation
Critère 1
Voie
technologique
Voie
professionnelle
En partenariat
avec un LP
3
En partenariat
avec un LEGT
45
 Structuration
du projet « lycée des métiers ».
Dénomination
métier
BAC+
Critère 3
BTS
BAC PRO
BEP
Enseignements
dispensés
en formation
initiale sous
statut scolaire,
en
apprentissage
et en formation
continue.
7
CAP
Voie
technologique
Modalités
de
formation
5
Voie
professionnelle
Voie de
l’apprentissage
Dispositif
pour la
formation
Continue
des adultes
Statut scolaire
6
En partenariat
avec un CFA
Convention
d’adhésion à un GRETA
46
 Structuration d’un projet « lycée des métiers ».
Dénomination
métier
BAC+3
BTS
BAC PRO
BEP
CAP
Critère 4
Offre de
services de
validation
des acquis de
l'expérience.
Voie
technologique
Voie
professionnelle
9
Formation
Continue
des adultes
Voie de
l’apprentissage
10
Dispositif
V.A.E
8
Formation initiale
Formation tout au long de la vie
47
 Structuration du projet « lycée des métiers ».
Passerelles et fluidité des parcours
Dispositifs
aménagés
Voie
professionnelle
Voie
technologique
Fluidité
des
parcours
Dispositifs
aménagés
Dispositifs
aménagés
Voie de l’apprentissage
48
 Structuration
du projet « lycée des métiers ».
Critère 5
13
Existence de
partenariats avec les
collectivités
territoriales,
les milieux
professionnels
ou des
établissements
d'enseignement
supérieur.
Branches
professionnelles
14
15
Entreprise
s
17
12
Dispositifs
territoriau
x
11
Collectivités
territoriales
19
18
Organismes
d’aides
à
l’innovation
Structures
d’appui
aux
entreprises
16
Établissements
d'enseignement
supérieur.
Organismes
de
recherche
49
 Structuration
du projet « lycée des métiers ».
Dispositifs aménagés
facilitant la fluidité
des parcours.
4
Dispositifs du LDM
Dispositif d'aide à
l'insertion professionnelle
ou de
suivi des publics
sortant de formation.
28
8
Dispositif pour
la relation
école- entreprise
13
Critère 9
30
Dispositif d’ accueil
pour la validation
des acquis de
l'expérience
•Dispositif identifié
• Organisation formalisée
• Procédures de fonctionnement
décrites
• Activités identifiées
• Actions mises en place
29
Dispositif de
service technique
aux entreprises.
16
Critère 6
Critère 8
Critère 7
Dispositif d’accueil
proposant
des solutions
d’hébergement.
dispositif pour
les échanges européens
ou avec
des pays étrangers
26 27
25 24 23
Dispositif d’accueil
destiné aux élèves
de collège.
22 21 20
50
Descargar

Repères pour le lycée des métiers - Académie d`Orléans